JOURNEE D’ETUDE

Les images de la danse : fonctions, usages, discours

 

Cette cinquième journée d’étude en résonance avec la Biennale de la danse se focalisera sur les images de la danse c’est-à-dire sur un ensemble d’images, fixes ou mobiles - envisagées dans la diversité de leurs supports (tableaux, photos, vidéos, etc.), à la fois medium et signes iconiques - qui apparaissent dans le cadre de processus de création, de transmission, de diffusion de la danse, des images, donc, dont il nous importe de problématiser les fonctions.
Il s’agira, par exemple, d’interroger l’usage des images par les artistes de danse et dans le champ de la danse. D’un point de vue historique, les images (graphiques et picturales) ont constitué, durant l’Ancien régime, un indéniable modèle pour la danse, de la géométrie dans le ballet de cour, à l’inspiration picturale pour la danse d’action pour Georges Noverre, et elles ont servi les projets de transmission depuis Beauchamps et Feuillet, jusqu’à la pédagogie de Carlo Blasis. Qu’est ce que ces images apportent aux pratiques, au travail de la danse ?
Les images ont également constitué une inépuisable ressource dans le développement des discours et représentations de la danse elle-même, elles ont contribué au travail incessant des variations et perpétuelles réinventions de cet art. Quelle danse ces images nous donnent-elles à voir et à penser ? Aujourd’hui on voit se multiplier les productions et modes de diffusion des images de danse, que ce soit par les sites spécialisés, comme Numéridanse, Fanadanse, par les compagnies, ou, plus « librement », via You tube, Dailymotion ou Vimeo, certaines plateformes numériques devenant même un véhicule de transmission canonique du répertoire. Un travail serait dès lors à entreprendre pour analyser ces images en danse, afin de lire leurs apports et leurs contributions, mais aussi les discours, les censures, l’idéologie qu’elles propagent, sur la scène et au-delà.
Il s’agira, à partir de cas d’étude ou de perspectives synthétiques, d’explorer l’énorme production d’images devenues de fait outils opérationnels dans les démarches et étapes de création, de transmission, de reconstruction, de diffusion et de sauvegarde, de représentation de la danse.

Différentes pistes pourraient être envisagées :

  •  les images comme outils dans la transmission ou dans la diffusion de la danse.
  •  les images documentaires de la danse.
  •  l’usage des images dans l’enseignement de la danse.

 

Dates et Lieu
Ven 28 sept. 9h30 à 17h30
Théâtre Nouvelle Génération - Ateliers presqu’île
5 rue du Petit-David, Lyon 2

Entrée libre - sans réservation