To Da Bone

(LA)HORDE est un collectif qui regroupe trois membres pas encore trentenaires : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. Ensemble, ils développent des pièces chorégraphiques, des installations, des vidéos et des performances. Cette pièce s’inspire du « jumpstyle », une danse amateur née dans les années 1990 dans le milieu techno hardcore, dans les pays d’Europe du Nord. Une danse extrêmement rapide, faite de sauts enchaînés sur un rythme effréné. La particularité de cette pratique, c’est qu’elle se danse essentiellement seul et que les pratiquants se filment puis échangent leurs vidéos sur internet. Les membres du collectif (LA)HORDE ont ramené cette danse « in real life » en regroupant des participants du monde entier. Pour la première fois, ces danseurs se retrouvent dans une entreprise collective qui dépasse leurs pratiques isolées. Un spectacle qui frappe comme un uppercut. M.C.V.

(LA)HORDE, a collective of three cross-disciplinary artists, produces films, performances and installations as well as dance work. To Da Bone is built around jumpstyle, which grew out of the 90’s hardcore techno scene, and features
11 jumpers from around Europe more used to filming their solo performances, then posting them online.  Each ultra-intense solo lasts about  25 seconds, in an “outpouring of pent-up frustration”. After which, the jumper is “pacified and exudes a centred force”.

Pièce pour 11 interprètes

En famille - A partir de 10 ans

Conception et mise en scène (LA)HORDE - 
Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
Avec Valentin Basset aka Bassardo, Camille Dubé Bouchard aka Dubz, László Holoda aka Leslee, Thomas Hongreaka ToPa, Kevin Martinelli aka MrCovin, Viktor Pershko aka Belir, Nick Reisinger 
aka Neon, Edgar Scassa aka Edx, Andrii Shkapoid aka Shkap, Damian Kamil Szczegielniak aka Leito, Michal Adam Zybura aka Zyto

Spectacle accompagné par 
le Pôle européen de création / Lyon

En coréalisation avec Le Toboggan

Les artistes : (LA)HORDE

(LA)HORDE est un collectif artistique fondé en 2013.

Il regroupe à sa direction trois artistes  : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel.

Le collectif oriente son champ d’action sur l’échange et le questionnement des codes de différentes disciplines artistiques notamment dans les milieux de l’art vivant et de l’art contemporain. Leur travail se développe à travers la mise en scène, la réalisation de films, l’installation vidéo, la création chorégraphique et la performance. A l’aide de mediums multiples, ils développent des scénarii et des fictions prenant racine dans des problématiques contemporaines et s’étendant sur plusieurs espaces de narration. 

(LA)HORDE crée des univers instables et des fictions hypnotisantes qui défient les spectateurs dans leur expérience d’appréhension de l’œuvre.

Depuis 2013, ils convient des communautés d’individus en marge de la culture majoritaire pour un bout de chemin solidaire et artistique : septuagénaires, non-voyants, fumeurs, adolescents, etc. Opposés à toute forme de hiérarchie et d’appropriation culturelle, ils pratiquent l’interrelation et la coopération. Inquiets et prospecteurs, ils sont en alerte. Ils se nourrissent de spectacles, expos, films, livres et des flux de contenus qui irriguent le net. Le corps est au centre de leur création.

Nous souhaitons parler d’une certaine révolte intime de la jeunesse.

(LA)HORDE

Dates

Le Toboggan, Décines-Charpieu

La Cour des Trois Coquins, Clermont-Ferrand

Tarifs

  • Demi-tarif 10€
  • Tarif réduit 17€
  • Plein tarif 20€

Se rendre au spectacle

Le Toboggan

14 Avenue Jean Macé
69150 Décines-Charpieu

http://letoboggan.com/

Tramway

T3 - Décines Centre

Métro

A - Vaulx-en-Velin La Soie puis T3

Parking

Gratuit

TCLSYTRALSITE
SNCF NB
Uber Seeklogo Com

Vous aimerez aussi