Un trait d'union / Still life

Très prisés au XVIIème siècle, les tableaux de Vanités mettaient en scène des crânes et des clepsydres pour dire la fragilité de l’existence humaine. En s’emparant de ce thème, Angelin Preljocaj fait de la danse le troublant révélateur de la porosité entre la vie et la mort. Ses six interprètes alternent les poses figées et les séquences de mouvements ciselés, fluides ou saccadés. Contre le temps qui passe inéluctablement, une seule arme : la force émotionnelle des corps, et le jaillissement de la création. L’une et l’autre sont aussi à l’œuvre dans l’acéré duo masculin Un Trait d’Union, créé en 1989 et repris avec ce programme. Un fauteuil, une chaise, le 5ème Concerto pour piano de Bach, et toute la gamme des relations humaines. Percutant. I.C.

 A bill of early and a recent Preljocaj pieces. In 2017, channelling the vanitas, he made dance a disturbing mirror of life-death porosity: framed by burning candles, six performers alternate still poses and sequences of intricate, fluid or jerky moves. Against the passing of time, one weapon: bodies’ emotional force and the creative wellspring. The striking Un Trait d’Union (1989) – an armchair, a chair, and the second movement of Bach’s Concerto No.5 for piano – examines the full spectrum of human relations.

Pièces pour 2 et 6 interprètes

Un trait d’union 
Chorégraphie Angelin Preljocaj
Musique Jean-Sébastien Bach
Création sonore Marc Khanne
Costumes Nathalie Fontenoy
Lumières Jacques Chatelet
Danseurs Distribution en cours

Still Life
Chorégraphie Angelin Preljocaj
Musique Alva Noto et Ryuichi Sakamoto
Création sonore 79D
Scénographie et costumes Lorris Dumeille
Lumières Éric Soyer
Danseurs Distribution en cours
Choréologue Dany Lévêque

Les artistes : Angelin Preljocaj

Né en 1957 en France de parents albanais, Angelin Preljocaj débute des études de danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine.

En 1980, il part pour New York afin de travailler avec Zena Rommett et Merce Cunningham. Il rejoint ensuite Dominique Bagouet jusqu’à la création de sa propre compagnie en 1985. Il a chorégraphié depuis 50 pièces, du solo aux grandes formes.

Angelin Preljocaj s’associe régulièrement à d’autres artistes parmi lesquels Enki Bilal, Air, Granular Synthesis, Fabrice Hyber, Karlheinz Stockhausen, Jean Paul Gaultier, Laurent Garnier, Azzedine Alaïa et Natacha Atlas. Il reçoit également des commandes, notamment de La Scala de Milan, du New York City Ballet et du Ballet de l’Opéra national de Paris.

Il a réalisé des courts-métrages et plusieurs films. Il a également collaboré à plusieurs réalisations cinématographiques mettant en scène ses chorégraphies. Plusieurs ouvrages ont été édités autour de son travail, notamment Angelin Preljocaj (Actes sud, 2003).

Au cours de sa carrière, il a reçu plusieurs reconnaissances parmi lesquelles le « Grand Prix National de la danse » décerné par le Ministère de la culture en 1992, le « Bessie Award » pour Annonciation en 1997 et le « Globe de Cristal » pour Blanche Neige en 2009. Il a reçu le « Prix Samuel H. Scripps » de l’American Dance Festival pour l’ensemble de son œuvre en 2014.

Aujourd’hui composé de 24 danseurs permanents, le Ballet Preljocaj est installé depuis octobre 2006 au Pavillon Noir à Aix-en-Provence, un lieu entièrement dédié à la danse. En 2015, nous célébrions les 30 ans de la compagnie.

En peinture, les natures mortes (‘Still Life’) représentent parfois une allégorie de la mort, du temps et de la vacuité des passions.

Angelin Preljocaj

Dates

Château Rouge, Annemasse

  • 20:00

Théâtre Théo Argence, Saint-Priest

Théâtre de Roanne, Roanne

  • 20:00

Théâtre de Cusset, Cusset

  • 20:00
  • 20:00

Tarifs

  • Demi-tarif 12€
  • Tarif réduit 22€
  • Plein tarif 25€

Se rendre au spectacle

Château Rouge

1 route de Bonneville
74100 Annemasse
France
http://www.chateau-rouge.net/

TCLSYTRALSITE
SNCF NB
Uber Seeklogo Com

Suivre la compagnie